Breadcrumb

Proximus a pris connaissance de la décision de l’Autorité belge de la Concurrence, offrant au régulateur du marché télécom jusqu’au 16 mars 2020 de poursuivre son examen de l’accord de partage de réseau d’accès mobile avec Orange Belgium

Inside Information 10/01/2020 18:15 local time

Proximus a pris connaissance de la décision de l’Autorité belge de la Concurrence dans la procédure lancée par Telenet, qui demandait la prise de mesures provisoires par rapport à l’accord de partage de réseau d’accès mobile entre Proximus et Orange Belgium.

L’Autorité belge de la Concurrence reconnaît les retombées positives de l’accord et rejette la demande de Telenet de suspension de la coopération jusqu’à ce qu’une décision définitive soit prise sur le fond.

Au cours des procédures relatives aux mesures provisoires, Proximus et Orange Belgium ont pris plusieurs engagements, qui n’impactent pas les objectifs poursuivis par l’accord de partage, afin de clarifier et répondre aux points d’attention soulevés par l’IBPT. Considérant la période limitée au cours de laquelle lesdites procédures ont été menées, l’Autorité belge de la Concurrence a décidé de suspendre l’exécution de l’accord de partage de réseau d’accès mobile jusqu’au 16 mars 2020, afin de donner à l’IBPT un délai supplémentaire pour étudier les derniers changements apportés aux termes de l’accord et pour vérifier que les engagements pris sont respectés. Durant cette période, Proximus et Orange Belgium peuvent encore prendre des mesures préparatoires.

L’accord sur le partage du réseau mobile d’accès aura des effets positifs pour les clients et pour la société belge dans son ensemble, en particulier un déploiement plus rapide et plus étendu de la 5G, une réduction significative de la consommation énergétique totale et une amélioration globale de l’expérience mobile, tout en maintenant une solide différentiation entre les parties au niveau des services et de l’expérience client.  

Imprimez

Partagez cette nouvelle via