Breadcrumb

Proximus met la Belgique au défi de collecter 100.000 vieux téléphones portables en 2020

Don’t Miss the Call!

En Belgique, plus de 3 millions de vieux téléphones portables prennent la poussière dans les placards, tandis qu’ils contiennent des matières premières précieuses et de plus en plus rares qui pourraient être réutilisées. Dans le cadre de son engagement à créer un avenir plus durable pour notre planète, Proximus – en collaboration avec son partenaire Umicore – lance « Don’t Miss the Call », une campagne d’urban mining qui a pour but de collecter au moins 100.000 vieux téléphones portables en un an. Les GSM ainsi collectés seront préparés pour être réutilisés ou bien recyclés pour les matières précieuses qu’ils contiennent. Au travers de cette action, Proximus et Umicore appellent à une alternative durable à l'exploitation des ressources naturelles. En outre, la campagne « Don’t Miss the Call » va récolter des fonds pour EIGHT, une association belge, qui travaille à la réduction de la pauvreté dans les villages africains.

Sur le site www.dontmissthecall.be les visiteurs reçoivent un appel de la planète – au sens propre comme au sens figuré. Au cours d’un appel téléphonique virtuel, la planète leur explique l’importance de l’exploitation minière urbaine (urban mining), la pratique d’extraction de matières premières à partir de déchets électroniques. Grâce à cette pratique, des matières premières précieuses comme l’or, l’argent et le cuivre sont recyclées, offrant ainsi une alternative plus durable à l’exploitation minière classique, où les ressources naturelles continuent à être extraites de la terre. Les visiteurs de la plateforme peuvent également y trouver toutes les informations nécessaires sur la manière de supprimer facilement le contenu de leur téléphone avant de le déposer dans un point de collecte, afin de s'assurer que leurs données personnelles et leurs informations confidentielles soient bien effacées.

Le but principal de la campagne « Don’t Miss the Call » est d’encourager autant de Belges que possible à ramener leurs anciens GSM dans l’un des shops Proximus ou dans l’un des points de collecte qui seront installés dans les écoles et les entreprises, avec pour but de collecter un total de 100.000 vieux GSM d’ici la fin de l’année 2020.

Les personnes qui apportent leurs anciens téléphones portables dans un shop Proximus recevront un bon d’une valeur minimale de 5 €. Le montant de ce bon peut s’élever jusqu’à environ 350 € en fonction de la valeur résiduelle si leur appareil peut être réutilisé. Le consommateur peut également choisir de reverser la totalité du montant du bon à EIGHT.

Atténuer l'impact de notre téléphone portable sur la planète

Pour beaucoup d’entre nous, le téléphone portable est l’appareil le plus important dans notre vie de tous les jours. Il offre de nombreuses possibilités d’améliorer nos habitudes quotidiennes – tant d’un point de vue professionnel que personnel. Le revers de la médaille est que nos téléphones portables exercent une énorme pression sur les ressources de notre planète. « Chez Proximus, nous reconnaissons que le téléphone portable est un élément essentiel de notre modèle d’entreprise », déclare Guillaume Boutin, CEO de Proximus. En tant qu’opérateur, Proximus désire faire une différence en sensibilisant le public et en créant un impact sociétal. « Actuellement, moins de 5 % de tous les téléphones portables en Belgique sont recyclés. Nous pouvons faire beaucoup mieux ! En tant que l’une des principales entreprises belges, nous considérons de notre devoir d’apporter une contribution positive pour notre planète. Notre ambition est de devenir une entreprise nette positive et véritablement circulaire d’ici 2030. Nous avons un engagement clair de contribuer activement à une économie circulaire et d’aider à bâtir une société plus durable. Cette campagne est notre première initiative d’envergure pour prouver que nous traduisons cette ambition en actions. Dans le même esprit, je suis heureux d’annoncer que Fairphone sera intégré dans notre offre de smartphones à partir de mars. Fairphone établit de nouvelles normes pour l’ensemble du secteur, en s’engageant pour un approvisionnement responsable des matériaux et en plaidant en faveur du bien-être de tout travailleur. Ainsi ils créent un téléphone plus durable, fabriqué avec des matériaux meilleurs pour la planète, facilement réparable et qui engendre moins de déchets », poursuit Guillaume Boutin, CEO de Proximus.

Mais cela ne peut se faire que si chacun prend le train en marche. Plusieurs partenaires structurels de Proximus tels que la Fédération royale belge de football, les Red Flames, le Comité paralympique belge et certains festivals d’été ont déjà confirmé leur soutien, mais Proximus appelle également les entreprises et les écoles à se joindre à l’action.

Nous aspirons à une initiative dans laquelle chaque Belge peut être impliqué. « Don’t Miss the Call » n’est pas seulement destinée à Proximus, mais à l’ensemble de la population. C’est pour cela que j’invite également d’autres entreprises à joindre le mouvement et à collecter les anciens téléphones portables. C’est seulement si nous travaillons ensemble que nous ferons une différence significative pour la planète.

Les entreprises qui seraient intéressées de joindre le mouvement peuvent s’inscrire via www.dontmissthecall.be. Proximus s’occupera de la collecte et fournira du matériel de communication. Les écoles pourront également rejoindre le mouvement à partir de février via GoodPlanet, aussi partenaire de la campagne.

Proximus et Umicore unissent leurs forces pour la planète

La campagne « Don’t Miss the Call » résulte d’un partenariat entre Proximus et Umicore. Pour sa part, Proximus s’engage à sensibiliser le plus grand nombre de Belges et à assurer la collecte des GSM. En tant que leader mondial du recyclage de métaux essentiels, Umicore peut mettre à disposition sa technologie de recyclage, en traitant les téléphones portables qui ne peuvent plus être réutilisés sur le marché de seconde main. Après cette étape de recyclage, les matières premières rares peuvent à nouveau être exploitées dans le processus de fabrication des ordinateurs et des téléphones portables.

Umicore souligne également la nécessité d'un changement radical vers une économie circulaire. Le modèle commercial de l'entreprise repose sur le principe selon lequel toutes les nouvelles matières premières seront récupérées et recyclées afin qu'elles puissent être réutilisées.

Dans un monde de plus en plus numérique, les déchets électroniques deviennent le flux de déchets qui connaît la plus forte croissance au niveau mondial. L'exploitation minière urbaine est non seulement plus efficace que l'exploitation minière classique, mais elle nous permet également de récupérer les matériaux à base de métaux plutôt que d'épuiser les ressources de la terre.

Au sein de Proximus, la campagne « Don’t Miss the Call » s’inscrit dans une stratégie à long terme. Proximus organise la collection de téléphones portables depuis des années, comptant 20.000 vieux téléphones collectés annuellement, aussi bien dans ses shops que dans les écoles par l’intermédiaire de son partenaire GoodPlanet. Avec la campagne « Don’t Miss the Call », Proximus veut maintenir cet élan en montrant que les contributions individuelles peuvent être rassemblées dans un mouvement plus important qui, à terme, peut faire de l’urban mining la nouvelle norme.

Soutien à EIGHT

Mais l’exploitation minière de matières premières comme le cobalt, le coltan, l’argent et l’or n’a pas seulement un impact négatif sur l’environnement. En effet, les populations locales sont également affectées car l’exploitation minière classique peut être liée à diverses questions humanitaires.

Avec la campagne « Don’t Miss the Call », Proximus désire boucler la boucle en faisant quelque chose de significatif pour les habitants de ces régions minières. C’est pourquoi l’entreprise désire travailler avec EIGHT, une entreprise belge qui s’engage à éradiquer la pauvreté en parrainant des villages africains. EIGHT ose briser les conventions en permettant aux personnes vivant dans la pauvreté de décider de manière autonome de la manière de dépenser les montants qu'elles reçoivent, leur donnant ainsi immédiatement le pouvoir de faire leurs propres choix. Proximus est très attachée aux efforts de EIGHT, qui a remporté le prix « digital for development » en 2018. En travaillant avec EIGHT, Proximus vise à mettre en place un programme de soutien pour un village entier dans la région minière de la République démocratique du Congo.

Grâce à notre projet de transferts monétaires inconditionnels dans un village de la République démocratique du Congo, nous voulons savoir si les habitants des villages proches d’une mine ont plus de choix. Par exemple, est-ce qu’ils envoient plus régulièrement les enfants à l’école ? Font-ils plus de chiffre d’affaires ? Travaillent-ils plus ensemble ? Sont-ils plus attentifs à leur santé ? Nous espérons un changement positif pour les personnes qui reçoivent les transferts d’argent. Mais nous ne sommes pas naïfs pour autant, nous ne pouvons pas résoudre tous ces problèmes avec notre seul projet. Nous désirons partager les connaissances que nous aurons acquises après le projet pilote avec Proximus, Umicore, les fabricants, les gouvernements et d'autres acteurs sociaux afin d'étudier où des ajustements peuvent être apportés et surtout pour voir si nous pouvons générer un impact plus important.

Imprimez

Partagez cette nouvelle via