Breadcrumb

Proximus et IPARC ouvrent la voie à une conservation plus efficace des œuvres d'art grâce à l'application SmartCare

International Platform for Art  Research & Conservation - IPARC logoProximus et IPARC (International Platform for Art Research and Conservation) vont conjuguer leurs efforts en vue de l'intégration des nouvelles technologies dans le domaine de la conservation des objets d'art. Elles lancent sur le marché SmartCare, une solution Internet of Things qui permet de surveiller  les facteurs ambiants des œuvres d'art. La combinaison du savoir-faire technique de Proximus et de l'expertise d'IPARC dans ce secteur donne lieu à un service de bout en bout pour les musées, les institutions d'art, les collectionneurs privés et autres organisations poursuivant leurs activités dans le monde artistique.

SmartCare : surveillance et réglage des facteurs ambiants des œuvres d'art

SmartCare repose sur l'utilisation de capteurs qui surveillent l'humidité de l'air, la température et la luminosité dans l'environnement direct des œuvres d'art ainsi que la détection des mouvements des passants. Les capteurs sont connectés au réseau IoT de Proximus au moyen de la technologie LoRaWAN. Les données ainsi collectées sont automatiquement sauvegardées dans un environnement sécurisé. Tout changement imprévu déclenche ainsi une notification automatique via SmartCare, pour permettre des interventions plus rapides et efficaces en cas de fluctuation de la luminosité ou d'écart de température soudain.

Proximus se charge de la dimension technologique de l'application (connectivité et matériel) et du développement de l'application web. En plus de la gestion des relations avec les clients, IPARC s'occupe de l'étude de site et de l'installation des loggers, ainsi que de la surveillance, de l'analyse et de l'interprétation des données collectées. En se basant sur ces données et sur les observations concrètes qui en découlent, IPARC formule des avis spécifiques pour optimiser les facteurs ambiants et, si nécessaire, améliorer les conditions d'exposition ou de stockage d'une œuvre d'art.

Conjugaison logique des efforts entre des partenaires complémentaires

En septembre 2017, Proximus a lancé sur le marché une application dédiée au secteur artistique et reposant sur l'Internet of Things. Dans un premier temps, Proximus avait conçu l'application pour une gestion plus efficace de sa collection d'art. Elle l'a ensuite proposée aux parties externes. Les nouvelles applications soulignaient le rôle de pionnier de Proximus dans le domaine de l'IoT, la technologie qui équipe les bâtiments, machines ou appareils ménagers de capteurs pour les interconnecter et les connecter à internet. Avec environ 1,3 million d'objets connectés, Proximus est leader sur le marché belge de l'Internet of Things.

IPARC jouit quant à elle d'un certain renom chez les amateurs d'art. Cette organisation peut se targuer d'une expertise étendue en matière de conservation, de restauration, d'études et de stockage d'œuvres d'art et de collections dans de nombreuses institutions d'art, collections privées et publiques dans tout le pays. IPARC a mis sur pied fin 2015 un département dédié à la conservation préventive. Celui-ci s'applique avant tout à créer un environnement optimal pour le stockage et l'exposition des œuvres d'art et du patrimoine.

Dans ce contexte, IPARC a lancé le trajet de développement SmartCare, qui mettait surtout l'accent sur une fourniture d'avis conjuguée à la connaissance des matériaux d'une équipe de restauration spécialisée, et qui évolue maintenant vers un partenariat formel avec Proximus.

En proposant nos solutions IoT, nous entendons aider les sociétés et organisations à rendre leurs processus plus efficaces et à travailler mieux. La création d'un écosystème rassemblant divers partenaires nous permet de mettre au point des solutions et applications de bout en bout qui constituent une valeur ajoutée pour les sociétés et utilisateurs finaux. En conjuguant nos efforts avec IPARC, nous nous renforçons d'une connaissance approfondie et d'une expertise spécifique en matière d'art. De cette manière, nous avons plus à offrir que du matériel et de la connectivité : ensemble, nous pouvons fournir les composants d’une solution IoT complète, adaptée aux besoins des clients.

The collaboration with Proximus gives us access to an efficient IoT environment and a considerable development capacity. This has the important advantage of allowing IPARC to focus on its core competencies so that we can organize our knowledge service more efficiently. SmartCare offers our public and private customers the possibility to depart from preventive conservation, monitoring, and analysis, and use IPARC's know-how to make more precise adjustments in the storage conditions of artworks. The collaboration also allows us to make the solution scalable so that we can also offer art insurers and transporters a specific solution in the short term.

Print

Share this article via