Breadcrumb

Proximus décuple la capacité de son réseau de transport, colonne vertébrale des services voix, données et TV

Proximus innove et investit massivement dans la modernisation de son réseau de transport qui interconnecte tous ses sites et plateformes de services centralisées. Avec son projet TITAN, Proximus anticipe ainsi la hausse exponentielle persistante du trafic de données et renforce l'ossature de son réseau pour la décennie à venir. L'ensemble de la migration de tous les services voix et données fixes et mobiles vers la nouvelle infrastructure a déjà commencé et se poursuivra jusqu'en 2021.

Le réseau de transport de Proximus, colonne vertébrale de l'ensemble du trafic voix, données et TV

Le secteur des télécommunications connait une évolution spectaculaire, qui se traduit par une hausse exponentielle de la demande de bande passante. Le trafic devrait, selon toute vraisemblance, décupler au cours de la prochaine décennie sous d’une part, l'impulsion des services vidéo, streaming, audio et cloud et d’autre part, la croissance continue du nombre d'appareils dont le fonctionnement exige des débits plus élevés.

Proximus innove et investit massivement pour supporter cette évolution, tant au niveau du réseau d'accès – via le déploiement de la fibre optique ainsi que du DSL très haut débit (vectoring) et via le renforcement constant de ses réseaux mobiles– que dans l'infrastructure sous-jacente, qui interconnecte tous les sites de Proximus et ses plateformes de services centralisées. Le réseau TITAN (acronyme de Térabit IP Transport Aggregation Network) remplacera progressivement le réseau IP actuel par lequel transite la presque totalité du trafic vocal, data, TV et mobile de nos clients résidentiels et professionnels. Il permettra de décupler les capacités de données et de faciliter le développement de nouveaux services.

Une migration progressive, avec un minimum d'impact sur le service

Pour mener à bien la migration vers son nouveau réseau TITAN, Proximus remplacera progressivement près de 800 grands nœuds de transmission et y reconnectera 50.000 connexions en fibre optique dans 600 bâtiments. Ces travaux d’infrastructure s'étaleront de 2018 à 2021.

À l'issue de cette migration, les 50.000 connexions pourront chacune traiter une capacité de 10 Gbps (soit 10 fois plus qu'aujourd'hui) pour desservir les entreprises, les antennes mobiles, ou les armoires de rue en fibre optiques. Les routeurs du nouveau réseau seront quant à eux reliés entre eux via des connexions IP ultrarapides d'une capacité de 100 Gbps. Le réseau TITAN ayant une architecture décentralisée, permet de limiter encore plus les impacts éventuels en cas de problème technique.

Travaillant en étroite collaboration avec le centre d'innovation IP de Nokia à Anvers, Proximus démontre une fois de plus son leadership en étant parmi les premiers au monde à déployer cette toute nouvelle génération de routeurs révolutionnaires, les 7750 SRS14S, premières machines dotées de processeurs multi-terabits : un véritable saut technologique dans l’industrie.

La migration s'effectuera en plusieurs phases et chaque fois pour une zone géographique restreinte, en veillant à avoir un impact minimal. Les équipes de Proximus assureront ces travaux d’infrastructure entre minuit et 6 h du matin. L'impact pour les clients sera, dans cette fenêtre d’intervention, limité au temps nécessaire pour assurer le raccordement sur le nouveau réseau TITAN.

Nous nous engageons à fournir chaque jour le meilleur service possible à nos clients. C'est pourquoi nous continuons à investir dans nos réseaux. Pour faire face à l'utilisation croissante de la bande passante et à l'augmentation du trafic de données, il est essentiel que nous renforcions de manière proactive notre réseau de transport, l'épine dorsale de tout le trafic voix, données et télévision. Cet investissement nous permettra de continuer à offrir une expérience digitale supérieure à nos clients.

Cliquez ici pour plus d'informations et de détails concernant les travaux planifiés.

imprimez

Partagez sur