Le système économique linéaire actuel "extraire, fabriquer, consommer, jeter" a atteint ses limites. Nous voulons contribuer à l’évolution vers une économie plus circulaire, qui consomme moins de ressources et produit moins de déchets.

Qu’est-ce que
l’économie circulaire ?

L'économie circulaire consiste à préserver nos ressources pour créer une économie durable, sans déchets ni émissions de CO2. Il s'agit de passer du modèle traditionnel actuel (dit linéaire) où nous produisons, utilisons et incinérons à une économie dans laquelle les ressources et produits sont conservés en usage aussi longtemps que possible.

Chez Proximus, nous avons mis en place des programmes visant à réduire l’utilisation de matières premières et dans lesquels nous impliquons nos fournisseurs, nos employés et nos clients afin d’atteindre notre ambition : devenir une entreprise véritablement circulaire à l'horizon 2030. Nous proposons notamment à nos fournisseurs de signer notre Manifesto, par lequel ils s’engagent à collaborer avec nous à la mise en place de projets et initiatives spécifiques afin de contribuer à une économie plus circulaire et respectueuse de l’environnement.

Eco-design collaboratif

Afin de diminuer l’utilisation de matières premières, la première question à se poser est celle de la nécessité de produire. Cet appareil est-il vraiment nécessaire ? Ne peut-on dématérialiser, par exemple proposer à nos clients une solution dans le cloud plutôt que d’installer des serveurs chez eux ?

Si nous avons réellement besoin de produire, la réflexion se porte sur le comment : quels matériaux utiliser, quel design privilégier pour permettre des réparations.

Cette réflexion se fait en collaboration avec nos fournisseurs, nos clients et tous les départements intervenant dans la commercialisation d’un produit chez Proximus. Une démarche d’innovation dont l’objectif est de proposer plus de solutions de virtualisation, une meilleure efficacité de la gestion des ressources, un démontage plus facile, des composants issus de l'urban mining, des produits avec une plus longue durée de vie. Et donc des produits plus éthiques, qui génèrent moins de pollution, d’émissions de CO2, avec une meilleure efficacité énergétique, moins d’emballage, et qui permettent de limiter l’impact du transport et du stockage. Le Fairphone répond à ces critères, et est de plus un téléphone sans matières premières provenant de zones de conflit, construit en assurant un traitement équitable de tous les travailleurs

Un cycle vertueux

La fabrication du produit se fera donc en privilégiant l’utilisation des sources renouvelables par rapport à l’utilisation de ressources finies. La durée de vie du produit sera prolongée, grâce à la possibilité de le réparer, de le remettre à neuf et de le réutiliser.

Dans le centre de distribution Proximus de Courcelles, où sont centralisées toutes nos opérations logistiques, pas moins de 336.000 modems et décodeurs ont été remis à neufs et redistribués à nos clients en 2019.

Nous avons signé avec Orange Belgium un accord de partage du réseau d’accès mobile, qui réduira le nombre d’antennes, et donc l’utilisation de matières premières et d’énergie, mais permettra aussi une meilleure qualité de service.

Lorsqu’un produit ne sera définitivement plus réutilisable, son design permettra de le recycler facilement en récupérant un maximum de composants. De cette façon, nous éviterons la production de déchets résiduels. En moyenne, dans un GSM on trouve 0,02 gr d’or, 0,09 gr d’argent, 0,375 gr de lithium et 3,375 gr de cobalt. Cela peut sembler peu mais si nous comparons : 8,5 tonnes de minerai brut peuvent produire jusqu'à 42 grammes d'or, contre 2 kilogrammes pour 8,5 tonnes de déchets électroniques ! Pourtant aujourd’hui seulement 20 % des déchets électroniques sont recyclés. C’est pourquoi nous avons lancé début 2020 une grande campagne intitulée "Don't miss the call" avec l’objectif de récolter et recycler 100.000 GSM en Belgique.

don't miss the call logo

Recycler vos vieux GSM

En Belgique, plus de 3 millions de vieux téléphones portables prennent la poussière dans les placards, tandis qu’ils contiennent des matières premières précieuses et de plus en plus rares qui pourraient être réutilisées. Dans le cadre de notre engagement à créer un avenir plus durable pour notre planète, nous lançons – en collaboration avec notre partenaire et co-fondateur Umicore – « Don’t Miss the Call », une campagne d’urban mining qui a pour but de collecter au moins 100.000 vieux téléphones portables en un an. Au travers de cette action, nous espérons faire du recyclage des téléphones une véritable habitude belge.
Découvrez comment vous pouvez recycler vos vieux GSM et partagez l'appel de la planète avec vos amis, famille, et collègues via www.dontmissthecall.be

Répondez à l'appel

Rapport annuel

Plus d'informations sur nos initiatives dans notre rapport annuel 2019

Plus d'infos