Réduire la fracture numérique

Nous investissons dans l’éducation pour aider les gens à acquérir les compétences digitales dont ils ont besoin pour prospérer dans le monde digital. En collaboration avec nos partenaires, nous comptons renforcer notre rôle dans l’éducation aux compétences digitales et rassembler de nombreuses initiatives éparses dans un écosystème complet.

Initiatives digitales inclusives

Nos initiatives s’adressent aux jeunes, aux seniors et aux personnes handicapées. Nous soutenons également les personnes et les familles au budget serré. Voici comment nous contribuons à réduire la fracture numérique :

  • Nous investissons dans la formation des personnes de tous âges et de toutes origines.
  • Nous mettons le digital à la portée de tous.
Découvrez nos initiatives en matière d'éducation digitale
"D’ici 2024, notre catalogue TV contiendra 25 % de programmes avec audiodescription et 25% de programmes sous-titrés."Antonietta MastroianniChief Digital & IT Officer

DigitAll : alliance pour l'inclusion digitale

Dans un monde où la digitalisation s'accélère, il est vital que chacun entreprenne des actions concrètes pour lutter contre l'exclusion digitale. Unissant leurs forces dans le cadre de leur programme DigitAll, Proximus et BNP Paribas Fortis ont ainsi amené 30 entreprises, institutions publiques et organisations sociales à signer la Digital Inclusion Charter afin de lutter ensemble contre la fracture numérique.

DigitAll
portret Guillaume Boutin
"Proximus s'engage à rendre les technologies digitales accessibles à tous, quels que soient leurs capacités physiques, leur situation économique, leur origine culturelle, leur éducation ou leur âge."Guillaume BoutinCEO du Groupe Proximus

Comment nous rendons nos services plus accessibles

Proximus s’engage à rendre les technologies accessibles à tous. En plus de tester l'accessibilité des appareils pour les personnes porteuses d'un handicap et de développer des plateformes digitales pour personnes malvoyantes ou malentendantes, nous avons pris des mesures supplémentaires afin de lutter contre l'isolement social et de permettre aux gens de rester connectés durant la pandémie de Covid-19.

Appareils accessibles aux personnes handicapées

Nous testons l'accessibilité de nouveaux smartphones et tablettes en collaboration avec l'association Passe Muraille. Grâce à son panel indépendant de personnes porteuses d’un handicap, cette association garantit que nos appareils répondent aux besoins de chacun. Notre catalogue en ligne contient des informations sur les appareils accessibles aux utilisateurs porteurs d’un handicap ; nous utilisons des icônes pour faciliter l’identification des appareils accessibles.

Plateformes digitales pour personnes malentendantes ou malvoyantes

En 2020, nous avons amélioré l’accessibilité de nos sites web proximus.be et proximus.com pour les personnes malentendantes ou malvoyantes. Entre autres changements : des sous-titres sur les vidéos et des textes explicatifs pour que ces personnes sachent ce qu’il y a sur l’image grâce à leur application de conversion de texte en voix. Nous avons également ajouté des contrastes de couleur optimaux pour une meilleure visibilité et lisibilité des textes et des images.

En 2021, nous améliorerons l’accessibilité de nos applications MyProximus, Pickx et Epic pour les personnes handicapées. 
Nous proposons des sous-titres et une audiodescription sur plusieurs chaînes de notre plateforme TV Pickx pour les personnes malentendantes ou malvoyantes. Nous étendrons cette fonctionnalité à d’autres chaînes et aux programmes de notre catalogue à la demande. D’ici 2024, ce catalogue contiendra 25 % de programmes avec audiodescription et 25 % de programmes sous-titrés.

Prévenir l'isolement social

Nous avons pris des mesures pour que les gens – les groupes vulnérables et le personnel soignant de première ligne – puissent rester connectés à leurs proches tout au long de la pandémie en fournissant :  

  • 1.500 ordinateurs portables à DigitalForYouth.be
  • 1.200 tablettes et smartphones à des maisons de repos et des hôpitaux
  • 50 smartphones à un groupe de maisons de repos en Belgique
  • 10 GB de données mobiles supplémentaires aux travailleurs de la santé

Sécurité et protection en ligne