Assemblées générales Q&R

Questions écrites posées par Monsieur Augustin MEIRE

1)  Proximus s’est signalé, il y a peu de temps par d’importantes pertes d’emploi. 

- Quelle politique l’entreprise applique-t-elle en matière de formation continue, afin que les travailleurs puissent se former à ces nouveaux métiers. 
- N’est-il pas plus efficace de miser sur la formation, génératrice de motivation et de loyauté du personnel, plutôt que de provoquer un important turn-over ou des réorientations brusques ?

Depuis plusieurs années, Proximus investit dans la formation continue de ses employés. Dans le cadre du plan de transformation, il a également été décidé de réduire le nombre de départs en utilisant au maximum la mobilité interne ainsi que divers programmes de reconversion. Ces programmes de reconversion se situent dans différents domaines.

Dans une perspective d'avenir, Proximus s'engage également à doubler ses efforts de formation et investit plus de 40 millions d'euros dans ce domaine en 2020. Le programme repose sur trois piliers principaux :

  1. Acquérir des connaissances numériques de base pour tous
  2. Conserver sa pertinence dans les emplois existants grâce à des programmes de formation continue
  3. Construire l'avenir en acquérant les compétences nécessaires aux emplois de demain grâce à des parcours de formation ciblés.

Dans ce contexte, il convient également de mentionner le plan industriel sur lequel nous travaillons, dans lequel nous identifions un certain nombre de domaines d'avenir ainsi que les emplois qui pourraient être touchés à l'avenir. L'objectif est de mettre en place des parcours de transition spécifiques pour les collaborateurs concernés, notamment par la formation et la mobilité interne, lorsque cela est possible.

- Comment la direction favorise-t-elle la paix sociale ? 

La paix sociale au sein de Proximus est favorisé grâce à de différents éléments :

  1. Une cellule centrale gère les relations entre l’entreprise et les organisations syndicales. Elle sert comme point d’escalade afin de clarifier/intervenir sur – des problèmes qui se posent sur le terrain ou en interactions avec le personnel. Le but reste néanmoins en premier lieu d’éviter ces escalades et pour cela les teamleaders reçoivent une formation sur les interactions avec leur personnel et sur les interactions avec les organisations syndicales. Dans la plupart des cas les problèmes peuvent être réglés via ces canaux.
  2. En dehors des réunions de la commission paritaire, Proximus se réunit une à deux fois par semaine avec les organisations syndicales afin de trouver des solutions au niveau nationale et de se concerter sur des changements importants pour les employés et l’entreprise. 
  3. Nous avons 5 commissions paritaires locales qui permettent en plus d’adresser localement, et très proche des gens sur le terrain, de points au niveau bien-être et des relations sociales.
  4. Les interactions avec nos organisations syndicales sont organisées aussi grâce à une clarté dans le statut syndical et une charte établie entre l’entreprise et les OSR.
  5. L’entreprise prend finalement aussi des mesures pour former les délégués dans différentes matières pour rendre les interactions encore plus professionnelles

En outre, il existe une consultation régulière entre le CEO, le CHRO et le Directeur des Relations Sociales, qui se concentre notamment sur les choix stratégiques et les résultats économiques de Proximus.

Outre la consultation formelle, il est important de mentionner que les différentes formations destinées aux cadres, ainsi que d'autres initiatives internes, accordent toujours une attention explicite à des thèmes tels que la coopération, la communication et le respect des collègues. C'est un élément central de notre culture d'entreprise, tout comme tous les efforts que nous déployons autour de nouvelles formes d'organisation visant à créer un esprit d'équipe et un impact plus important sur les employés.

2) Quelle est la proportion hommes / femmes dans les plus hautes fonctions de management ? 

- Quelles mesures l’entreprise applique-t-elle pour parvenir à une proportion équilibrée ? 

1. Proportion hommes/femmes dans les plus hautes fonctions de management :
Proximus est particulièrement consciente de l'importance de la diversité à tous les niveaux de l'organisation et se concentre sur le recrutement d'employés ayant un esprit d'inclusion et de croissance. Une fois qu'ils font partie de l'entreprise, nous nous assurons qu'ils sont les meilleurs ambassadeurs de nos valeurs d'entreprise en incluant une partie de notre programme d'inclusion et de notre philosophie dans nos journées d'accueil ainsi que dans toutes les formations connexes pour les responsables d'équipe, les experts, les stagiaires, ... 
Tout en veillant à mettre en place des équipes mixtes équilibrées et talentueuses, Proximus renforce sa capacité d'innovation et favorise sa culture d'apprentissage, la satisfaction de ses employés et leur créativité face aux défis futurs d'un monde numérique.
En ce qui concerne la diversité des genres, cette approche se reflète également dans la représentation féminine aux différents niveaux de notre entreprise :
- 38% du Conseil d'Administration 
- 14% du Comité Exécutif 
- 23,8% des membres de l'équipe de direction 

2. Que faisons-nous pour attirer et retenir les talents féminins ?

  1. Nous sensibilisons : Nous voulons nous assurer que tous les employés peuvent profiter des avantages d'un lieu de travail diversifié grâce à diverses initiatives au sein de nos bureaux. Pour garantir un esprit d'inclusion, nous avons ajouté des informations sur notre programme d'inclusion dans tous les trajets de formation pour les responsables d'équipe, les experts et les stagiaires. Lors des journées d'accueil des nouveaux employés, nous partageons des informations sur notre programme d'inclusion. Nous mettons également l'accent sur les préjugés inconscients dans nos différentes initiatives, car ils peuvent conduire à une discrimination involontaire et constituer un revers dans la création d'un lieu de travail réellement diversifié et inclusif. Nous voulons accroître la conscience de soi autour de ce sujet et apprendre à mettre de côté les préjugés afin de promouvoir un processus de décision neutre.
  2. Nous offrons des conditions d'emploi attrayantes : Proximus crée des conditions permettant à son personnel de concilier sa vie professionnelle et sa vie privée au cours des différentes phases de la vie, grâce à des possibilités de changement d'emploi en interne, de développement, de travail à domicile, d'horaires à temps partiel et de garde d'enfants à domicile.
  3. Nous veillons à ce que la diversité soit soutenue par un management de haut niveau : Proximus soutient les activités et initiatives internes et externes du réseau de diversité. La diversité, l'intégration et l'égalité des chances font partie de la stratégie de durabilité de Proximus (en tant que pilier stratégique autour des employés).
  4. Nous sommes attentifs à la diversité dans le cadre de nos exercices de succession management
  5. Nous contrôlons nos statistiques sur une base régulière : Cela nous permet également de prendre les mesures nécessaires dans les domaines qui nécessitent une certaine amélioration.
  6. Nous respectons notre charte de la diversité : Avec cette politique, Proximus veut créer des conditions dans lesquelles ces différences sont reconnues et respectées et où tous les employés bénéficient de l'égalité des chances.
    Pour Proximus, cela signifie :
    • Traiter tous les candidats et employés sur un pied d'égalité, en se basant uniquement sur des compétences pertinentes et des critères objectifs
    • Créer un environnement de travail ouvert et accueillant qui encourage les contributions de personnes de toutes origines et expériences
    • Promouvoir un état d'esprit de respect et d'ouverture à tous les niveaux de l'organisation et traiter tous les employés de manière équitable et égale
    • Démontrer un comportement exempt de toute forme de racisme, d'intolérance, de discrimination, de harcèlement ou de toute autre attitude susceptible de porter atteinte à la dignité des hommes et des femmes sur le lieu de travail
    • Intégrer la diversité dans tous les aspects de nos activités sans aucune forme d'intolérance.

3) Quelles mesures l’entreprise met-elle en oeuvre pour améliorer l’efficience de sa consommation énergétique, ce qui va de pair avec sa contribution à l’émissions de gaz à effet de serre ? 

Nous avons déjà fait des progrès impressionnants pour réduire notre empreinte carbone. Entre 2007 et 2015, nous avons réduit de 70 % nos émissions de CO2. Depuis 2016, nous sommes une entreprise neutre en carbone pour les activités directement sous notre contrôle. Les principaux facteurs qui contribuent à notre neutralité carbone sont les transports (grâce à des voitures et des plans de mobilité plus écologiques) et le chauffage (grâce au remplacement du chauffage à combustible fossile et à la suppression progressive et à l’optimisation de bâtiments). Aujourd’hui, 100 % de l’électricité que nous consommons provient de sources renouvelables.
Pour l’avenir, nous avons rehaussé nos ambitions afin de réduire de manière significative nos émissions de CO2. Proximus fait partie des 312 entreprises au monde à avoir adopté la méthodologie de l’initiative Science-Based Targets (SBT) pour leurs émissions de CO2, afin de réduire sensiblement leur empreinte carbone. Les objectifs de réduction des émissions de CO2 de Proximus sont les suivants :

De multiples initiatives nous aideront à atteindre ces objectifs très ambitieux :

La gestion de la consommation d’énergie sera un enjeu majeur pour atteindre nos objectifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre au cours de la prochaine décennie. Nous avons géré efficacement notre consommation d’énergie et réduit considérablement notre consommation de combustibles fossiles. Nous allons encore réduire notre consommation totale d’énergie de 8 % entre 2019 et 2021, notamment grâce à la fermeture d’immeubles de bureaux à Bruxelles et à Anvers, au développement d’un réseau basse consommation, au refroidissement à l’air libre et à la transition vers un parc automobile vert.

Les technologies et les connaissances en matière d’alimentation et de refroidissement des équipements télécoms évoluent : redresseurs plus efficaces, refroidissement complet à l’air libre ou pompes à vitesse/puissance variable, etc. Nous installons ces équipements plus modernes lorsque d’anciennes installations sont à remplacer et adaptons systématiquement les appareils moins performants.
Non contents de multiplier nos efforts pour réduire nos propres émissions de CO2, nous entendons également aider nos clients à réduire leurs émissions. Nous y parvenons en maintenant un bon équilibre entre la prolongation de la durée de vie de nos décodeurs TV et modems (336.000 modems et décodeurs remis à neuf en 2019) et l’offre d’appareils moins consommateurs d’énergie. Notre objectif consistait à réduire de 50 % notre consommation moyenne et nous y sommes parvenus en 2019. Notre décodeur V6 consomme 45 % d’électricité en moins que le modèle précédent.

4) D’importants investissements sont annoncés, notamment dans la fibre optique. Les clients, les ménages en particulier, doivent-ils en craindre les répercussions sur leur factures ? 

Le business case du projet fibre est construit sur plusieurs éléments. Le décommissionnement du réseau cuivre et les bénéfices opérationnels liées à ceci, l’augmentation de notre part de marché grâce à cette technologie supérieure, et une augmentation des revenues moyenne par ménage grâce a un product mix favorable utilisant les bénéfice de la technologie fibre. 
Nous n’allons pas modifier notre stratégie tarifaire de nos produits cuivre étant donné les investissements dans la fibre.

5) L’assemblée se tient sans présence physique des actionnaires en raison de la crise du coronavirus. Proximus, grande entreprise solide, envisage-t-il de permettre aux PME (du moins celle qui n’avait pas d’arriérés avant la crise) de reporter le paiement de la facture d’avril 2020 à l’été prochain ? 

Proximus offre la possibilité aux PME qui n’ont pas utilisé leur(s) ligne(s) durant le mois d’avril et qui souhaitent un support financier, d’obtenir une note de crédit d’un mois sur les frais d’abonnement reliés à ces services.