Résultats financiers du Groupe Proximus - Troisième trimestre de 2020

Le Groupe Proximus a enregistré, au troisième trimestre, de solides résultats financiers, une excellente dynamique commerciale, et revoit ses prévisions à la hausse pour l'ensemble de l'année

  • Excellente dynamique commerciale : + 57.000 clients Mobile Postpaid, + 14.000 abonnés à l'internet fixe et + 11.000 clients TV
  • Chiffre d'affaires domestique sous-jacent de 1.074 millions d'euros, soit une croissance de 0,2 % par rapport au troisième trimestre 2019
  • EBITDA sous-jacent domestique de Proximus de 438 millions d'euros au troisième trimestre, en croissance de 1,9 % par rapport à la même période de 2019
  • EBITDA sous-jacent du Groupe pratiquement stable à 469 millions d'euros, soit 0,2 % de moins par rapport au troisième trimestre de l'année dernière
  • Solide cash-flow libre normalisé de 507 millions d'euros sur les 9 premiers mois de l'année
  • Dividende intérimaire de 0,50 euro par action approuvé par le Conseil d'Administration, à verser en décembre 2020
  • Révision à la hausse des prévisions pour l'ensemble de l'année 2020, avec un EBITDA sous-jacent du Groupe moins CAPEX d'au moins 830 millions d'euros et un CAPEX du Groupe sous le milliard d’euros

Guillaume Boutin, CEO du Groupe Proximus

"Malgré les incertitudes liées au Covid-19, nous revoyons à la hausse nos prévisions pour l'ensemble de l'année, sur base des excellentes performances de l’ensemble de nos activités.

Ces derniers jours ont été marqués par un retour en force de la pandémie de Covid-19. Chez Proximus, nous accordons toujours la plus grande attention à la santé et à la sécurité de nos employés et de nos clients. C'est pourquoi nous avons décidé de fermer nos points de vente dès lundi. Les clients peuvent toujours prendre un rendez-vous ou interagir avec nos vendeurs de façon digitale. Nous prenons également différentes initiatives pour continuer à soutenir nos clients à travers cette crise, comme nous le faisons depuis le début. Pour permettre à chacun d’étudier ou de travailler de la maison sans soucis, nous avons décidé de supprimer les limites de téléchargement sur tous nos produits internet fixes résidentiels et de continuer la distribution de codes d'accès wi-fi gratuits aux élèves et aux étudiants qui n’ont pas internet à la maison. Nous fournirons également 10 GB de données mobiles supplémentaires aux travailleurs dans le secteur de la santé pour qu'ils puissent rester connectés, l’esprit tranquille. Par ailleurs, compte tenu de la fermeture qui leur est imposée, les bars et restaurants pourront bénéficier d'une réduction d'un mois sur leurs produits inutilisés. Enfin, nous tendons également la main au secteur de la culture et des médias, afin de leur permettre d’exprimer leur créativité culturelle sur des chaînes en direct dédiées de notre plateforme Pickx.

Alors que la situation sanitaire est alarmante, nos activités ont bien résisté. Nous avons enregistré d’excellents résultats pour le troisième trimestre. Je suis particulièrement fier de la forte croissance de notre base clients, témoin de nos efforts continus en termes de satisfaction client et d'image de marque. Sous la marque Proximus, nous observons une solide dynamique commerciale dans le segment Consumer, boostée par Flex, notre nouvelle offre convergente lancée le 1er juillet 2020. Cette offre extrêmement flexible, personnalisée selon les besoins de chaque membre de la famille, a accéléré la croissance de notre base de clients convergents. De son côté, notre marque Scarlet continue à séduire de plus en plus de clients en proposant l'offre d’entrée de gamme la plus attractive pour les consommateurs les plus sensibles aux prix.

La pertinence de nos offres se traduit par une augmentation de nos bases clients pour l'internet, la TV et le Mobile Postpaid. Ainsi, au troisième trimestre, notre segment Consumer a enregistré une augmentation de 2,3 % de son chiffre d'affaires, ce qui représente une belle amélioration séquentielle par rapport aux trimestres précédents. Notre chiffre d'affaires de nos clients convergents, en particulier, a bien progressé, avec une hausse de 4,1 % sur les douze derniers mois.

Comme prévu, notre chiffre d'affaires pour les services de roaming est impacté par les conséquences du Covid-19. Nous sommes néanmoins parvenus à atténuer l’effet sur l'EBITDA grâce à une maîtrise rigoureuse de nos coûts. Depuis le début de la pandémie, nous avons en outre observé un changement de comportement de nos clients, qui utilisent davantage leurs services télécoms. Les répercussions de la crise sanitaire sur nos activités ICT sont restées limitées jusqu'à présent. Proximus continue d’assurer un soutien de tous les instants à ses clients professionnels afin qu’ils puissent assurer la continuité de leurs activités.

Compte tenu de nos réalisations à ce jour et en prenant en compte les risques liés à l’incertitude de l’évolution de la crise sanitaire, nous revoyons à la hausse nos prévisions pour l'ensemble de l'année 2020 et prévoyons de clôturer l'année 2020 sur un EBITDA sous-jacent du Groupe moins CAPEX d'au moins 830 millions d'euros. Ce montant inclut un CAPEX du Groupe estimé à moins d'un milliard d’euros.

Au début de ce mois, nous avons annoncé avoir choisi Nokia et Ericsson comme partenaires pour la modernisation de notre RAN mobile et de notre cœur de réseau. Maintenant que cette procédure de sélection est terminée, nous pouvons continuer à exploiter pleinement le potentiel de la 5G et des innovations que cette technologie permet. Six mois après le lancement, nous sommes toujours le seul opérateur en Belgique à avoir lancé un réseau 5G public. Toutes les grandes marques de smartphones ont lancé un appareil compatible avec le réseau 5G de Proximus, l'iPhone 12 étant le dernier en date. Pour nos clients Entreprise, nous avons récemment lancé une plateforme d'innovation 5G dédiée afin d'accélérer encore le développement de ‘use cases’ (cas d’utilisation) 5G.

Notre déploiement de la fibre progresse bien et la technologie est aujourd'hui déployée dans 14 villes belges, avec 400.000 foyers et entreprises raccordés à ce jour. Comme annoncé en juillet, nous prévoyons d'accélérer et d'étendre encore nos plans de déploiement. À cet égard, je suis très heureux d'annoncer que nous avons signé un accord définitif avec Eurofiber. Nous serons ainsi en mesure de raccorder au moins 500.000 foyers et entreprises à la fibre en Wallonie dans le cadre de cette collaboration. Une nouvelle joint-venture sera créée entre Eurofiber et Proximus pour prendre en charge la conception, la construction et la maintenance du réseau, qui sera ouvert et accessible à tous. Le dossier va maintenant être soumis pour approbation aux autorités compétentes.

Notre mode de travail ces derniers mois a été particulièrement affecté par le Covid-19. Cette crise nous incite à remettre fondamentalement en question nos habitudes quotidiennes et le rôle de notre siège social et de nos bureaux physiques dans toute la Belgique. Pour préparer Proximus au futur, nous lançons un programme pluriannuel axé sur l'environnement de travail, avec pour objectif d’instaurer une nouvelle dynamique : faire du télétravail la norme au-delà de la crise du Covid-19 et adapter nos bâtiments pour faciliter principalement les contacts interpersonnels et les réunions. Pour soutenir cette vision, nous allons évaluer le meilleur scénario d’un point de vue immobilier pour créer, à Bruxelles, un vrai « Campus Proximus » : plus petit, plus vert, et mieux adapté à la collaboration et aux contacts formels ou informels. Ce projet nous permettra par la même occasion de réduire considérablement notre empreinte carbone tout en bénéficiant d'avantages financiers."

Lancement réussi de la nouvelle offre Flex, qui booste le Mobile Postpaid et favorise, avec la campagne de rentrée attractive de Scarlet, une solide croissance pour l'internet et la TV

Au troisième trimestre 2020, Proximus a enregistré une forte dynamique commerciale, tant pour la marque Proximus que pour Scarlet, avec à la clé une augmentation de la base clients pour l'internet, la TV et le Mobile Postpaid. Proximus a ainsi capitalisé sur ses initiatives prises en termes de satisfaction client et d'image de marque, de même que sur Flex, la nouvelle offre convergente lancée avec succès le 1er juillet 2020. De nombreux clients ont par ailleurs été séduits par la campagne de promotion de Scarlet, offrant exceptionnellement l'installation gratuite durant l'été.

Le segment Entreprise de Proximus a enregistré une nouvelle croissance de sa base de clients mobiles ainsi qu'une nouvelle forte augmentation du nombre de cartes M2M. L'impact du Covid-19 sur les activités ICT est resté jusqu’à présent limité, avec de bons résultats pour les activités de cloud hybride, d'Advanced Workplace et de Smart Networking tout au long du trimestre, générant essentiellement du chiffre d'affaires "produits". Les Advanced Business Services se sont bien rétablis après un impact considérable du Covid-19 sur les services de stationnement au cours du trimestre précédent.

Proximus enregistre une croissance d'EBITDA de 1,9 % pour ses activités domestiques au troisième trimestre, grâce à une évolution favorable du chiffre d'affaires et à une maîtrise rigoureuse et continue des coûts

Pour ses activités domestiques, Proximus a enregistré un chiffre d'affaires sous-jacent de 1 074 millions d'euros, en hausse de 0,2 % par rapport à l'année précédente. Proximus a enregistré une tendance séquentielle à la hausse de son chiffre d'affaires pour ses segments Wholesale, Entreprise et Consumer. Alors que le chiffre d'affaires pour les activités de roaming a continué à subir l'impact des restrictions de voyage liées au Covid-19, Proximus a tiré profit d'une hausse de son chiffre d'affaires convergent, d'une augmentation de son chiffre d'affaires tiré du trafic sous l'effet d'une consommation accrue, ainsi que d'une croissance de son chiffre d'affaires ICT, pour lequel l'impact du Covid-19 est resté limité jusqu'à présent.

Proximus a enregistré au troisième trimestre une marge directe de 825 millions d'euros pour ses activités domestiques, en recul de 0,3 % par rapport à l'année précédente. Grâce à l'atténuation de l'impact du Covid-19 au cours du trimestre et sous l'effet positif de quelques tendances commerciales favorables, la marge directe domestique s'est améliorée séquentiellement par rapport aux deux trimestres précédents.

Proximus a réduit ses dépenses domestiques au troisième trimestre de 2,6 % , grâce à la baisse des dépenses liées à la force de travail (-4,0 % en glissement annuel). Proximus a tiré profit d'une réduction continue des coûts à l'échelle de l'entreprise et d'une augmentation de la productivité. Les dépenses d'exploitation ont continué à être influencées favorablement par les effets de la crise du Covid-19, mais de manière plus limitée par rapport au trimestre précédent.

Enfin, Proximus a enregistré un solide EBITDA sous-jacent domestique de 438 millions d'euros au troisième trimestre 2020, en hausse de 1,9 % par rapport à l'année précédente, la réduction des dépenses ayant largement compensé le léger recul de la marge directe. L'impact du Covid-19 sur l'EBITDA domestique au troisième trimestre est estimé à environ -9 millions d'euros. La marge directe domestique exprimée en pourcentage du chiffre d'affaires s'est améliorée, passant de 40,2 % à 40,8 % sur les douze derniers mois.

Les résultats de BICS subissent l'impact des restrictions de voyage liées au Covid-19 et de l'internalisation progressive de services par MTN, neutralisant dans une large mesure la bonne performance continue de TeleSign

Au troisième trimestre 2020, BICS a enregistré une marge directe de 74 millions d'euros, en baisse de 10,7 % par rapport à l'année précédente, avec un impact négatif d’environ 7 millions d'euros en raison du Covid-19. Cette baisse séquentiellement plus importante de la marge par rapport à celle observée au deuxième trimestre résulte de la diminution des voyages durant le pic traditionnel des vacances d'été et de l'impact progressif de l'internalisation de services par MTN depuis la mi-2019.

Elle a toutefois été légèrement compensée par une performance toujours aussi solide de TeleSign, à la base d'une forte croissance dans les domaines de l'identité mobile et de l’authentification, ainsi que par la croissance des activités de BICS dans le secteur de la numérotation.

L’EBITDA de BICS au troisième trimestre 2020  s’est élevé au total à 31 millions d'euros, en baisse de 22,5 % par rapport à la même période de 2019.

Soutenue par son solide EBITDA domestique, Proximus enregistre un EBITDA pratiquement stable au niveau du Groupe et un très solide cash-flow libre

Dans l'ensemble, le Groupe Proximus a enregistré au troisième trimestre 2020 un chiffre d'affaires sous-jacent de 1 368 millions d'euros, soit 2,8 % de moins par rapport à la même période de 2019.

La marge directe sous-jacente du Groupe Proximus au troisième trimestre 2020 a atteint au total 899 millions d'euros, en recul de 1,2 % par rapport au troisième trimestre de l'année dernière.

Les dépenses d'exploitation sous-jacentes du Groupe Proximus au troisième trimestre 2020 se sont élevées à 430 millions d'euros, soit une baisse de 2,3 % en glissement annuel. Cette diminution est entièrement due à la baisse des dépenses domestiques, tandis que les dépenses de BICS sont restées stables en glissement annuel.

L'EBITDA sous-jacent du Groupe Proximus au troisième trimestre 2020 s'est élevé au total à 469 millions d'euros, un résultat pratiquement stable (-0,2 %) par rapport à l'année précédente, y compris un impact net du Covid-19 estimé à environ -14 millions d'euros. La marge EBITDA sous-jacente du Groupe a augmenté de 0,9 p.p. pour atteindre 34,3 %.

Proximus a enregistré un solide cash-flow libre de 253 millions d'euros au troisième trimestre 2020, portant à 507 millions d'euros le cash-flow libre normalisé sur les neuf premiers mois de 2020 (hors dépenses d’acquisition de l'ordre de 2 millions d'euros). Le cash-flow libre pour 2020 incluait des dépenses supplémentaires de 141 millions d'euros dans le cadre des plans de transformation en matière de personnel, essentiellement dans le contexte du plan de transformation Fit for Purpose de 2020. Ces montants ont été largement compensés par la baisse de la trésorerie dépensée pour le CAPEX, la baisse des impôts sur le revenu et une évolution favorable du fonds de roulement de l'entreprise en glissement annuel.

Alors que la part de la fibre dans l'enveloppe CAPEX est en constante augmentation, Proximus parvient à contrôler ses investissements totaux

Hors spectre et droits de diffusion du football, Proximus a investi un montant total de 210 millions d'euros au troisième trimestre 2020, portant son CAPEX total à 628 millions d'euros au cours des 9 premiers mois de 2020. Cette diminution de 59 millions d'euros en glissement annuel résulte de l'impact persistant du Covid-19 sur le CAPEX, de la revue à la baisse des investissements dans le cuivre et de la mise en suspens de certains investissements dans le mobile prévus pour 2020, dans l'attente de la sélection du nouveau fournisseur de Proximus pour le réseau d'accès radio. Le renouvellement annoncé avec Nokia, le fournisseur sélectionné par Proximus pour le RAN, débutera en 2021. De plus, une série de projets d'investissement ont été achevés plus tôt en 2020, comme Fiber-to-the-Business dans les grands zonings industriels.

Le niveau d'investissement pour la fibre est en hausse. Au cours du troisième trimestre, Proximus a déployé la fibre pour 45.000 foyers et entreprises supplémentaires. Fin septembre 2020, la couverture fibre atteignait ainsi 391.000 foyers et entreprises raccordés. En octobre, la barre des 400.000 foyers et entreprises raccordés a été atteinte.

Prévisions 2020 et rémunération des actionnaires

L'impact du Covid-19 sur l'EBITDA sous-jacent du Groupe au troisième trimestre 2020 a été moins sévère qu'anticipé dans les projections de l'entreprise. De plus, certaines tendances commerciales favorables au niveau des activités domestiques ont favorisé une augmentation de l'EBITDA domestique. Ainsi, les changements de comportement observés chez les clients en termes d'utilisation, notamment, ont eu un impact positif sur les services fixes et mobiles et le lancement de la nouvelle offre Flex a entraîné une solide croissance de la base clients.

Tout en restant vigilante compte tenu de la volatilité causée par le Covid-19, et bien que s'attendant à un quatrième trimestre plus rude, Proximus revoit avec confiance à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2020 et estime pouvoir clôturer l'année 2020 sur un EBITDA sous-jacent du Groupe moins CAPEX d'au moins 830 millions d'euros. Ce montant inclut un CAPEX du Groupe sous le milliard d’euros.

Les prévisions de Proximus pour l’ensemble de l’année 2020 tiennent compte d’un impact négatif lié au Covid-19 sur l’EBITDA du Groupe d’environ -45 millions d’euros, une amélioration par rapport à l’estimation initiale d’environ -60 millions d’euros. Cette révision favorable de l’impact du Covid-19 se fonde sur un mix d’effets positifs au niveau des coûts et des répercussions moins sévères sur la marge directe par rapport aux projections initiales.

Guidance metric (EUR million) FY19
Actuals
YTD20
Actuals
FY20
Previous guidance
FY20
Revised guidance
EBITDA - CAPEX 844 782 780-800 At least 830
Group underlying EBITDA 1,870 1,410 - -
Capex (excluding Spectrum & football rights) 1,027 628 - Below 1,000

Proximus confirme son intention de verser un dividende annuel brut de 1,20 euro par action sur les résultats 2020, 2021 et 2022, ce montant étant à considérer comme un plancher.

Le 28 octobre 2020, le Conseil d'Administration de Proximus a approuvé le versement aux actionnaires d'un dividende intérimaire brut de 0,50 euro par action, à verser le 11 décembre 2020.

 

Coupon 31
Dividende intérimaire brut : 0,50 euro/action
Dividende net (dans l'hypothèse d'un précompte de 30 %) : 0,35 euro/action

Imprimez

Partagez cette nouvelle via