Journée du numérique 2021 : Proximus rejoint la «Coalition européenne du numérique vert »

Please select an image for this article

Lors de la Journée du numérique 2021 qui s'est tenue le 19 mars 2020, plusieurs États membres de l'UE ont pris de nouveaux engagements afin de renforcer leurs ambitions communes pour une approche de la numérisation centrée sur l'humain. Ces engagements portent sur trois domaines, à savoir la connectivité, les start-ups et les technologies numériques vertes, soutenant les ambitions de l'UE vers un avenir numérique plus compétitif, plus inclusif et plus vert. 

Mobiliser les investissements dans les technologies numériques propres

Dans le cadre du troisième domaine, les technologies numériques propres, 26 États membres ont signé la déclaration relative à « Une transformation écologique et numérique de l'UE » pour accélérer l'utilisation des technologies numériques vertes au bénéfice de l'environnement. Les États membres travailleront ensemble pour accélérer le déploiement et le développement des technologies numériques avancées, telles que la 5G et la 6G, la fibre optique, le calcul haute performance et l'internet des objets, en tant que solutions clés pour atteindre la neutralité climatique et faciliter la transition écologique et numérique dans des secteurs prioritaires tels que l'énergie, les transports, le secteur industriel, l'agroalimentaire et la construction.

En outre, 26 entreprises TIC, dont Proximus, ont rejoint la « Coalition européenne du numérique vert », et s'engagent à réduire considérablement l’empreinte carbone de leur entreprise et de rendre celle-ci neutre pour le climat. Parmi les solutions proposées, citons l'investissement dans le développement de technologies numériques plus économes en énergie et en matériaux, la collaboration avec les ONG et les organisations spécialisées à mesurer et suivre l'incidence environnementale nette des solutions numériques vertes. Enfin, les entreprises s'engagent à élaborer des lignes directrices pour le déploiement de solutions numériques vertes avec d'autres entreprises, afin d'accélérer la transition de secteurs tels que l'énergie, les transports, le bâtiment et l'agriculture, vers la durabilité.

Proximus s'est fixé des ambitions environnementales audacieuses

Depuis 2016, Proximus est neutre en carbone pour ses propres activités. Et nous allons encore plus loin en nourrissant l’ambition audacieuse d’apporter une contribution nette positive à une planète climatiquement neutre et de devenir une entreprise véritablement circulaire d’ici 2030. Pour y parvenir, nous intégrons le développement durable dans tout ce que nous entreprenons.

Nous réduirons au maximum nos émissions directes et indirectes. Nous sommes déjà neutres en carbone pour nos propres émissions grâce à nos projets de compensation. D’ici 2030, nous ambitionnons de réduire nos propres émissions à zéro, sans la moindre compensation. En dehors de nos propres émissions, une grande partie de notre impact environnemental est liée aux émissions de CO₂ générées indirectement par Proximus à travers sa chaîne de valeur. Nous visons une réduction de 10 % d’ici 2025 et une réduction de 50 % d’ici 2040.

Ce sujet vous intéresse ?

Imprimez

Partagez cette nouvelle via