Résultats financiers du Groupe Proximus - Deuxième trimestre de 2021

Le Groupe Proximus affiche de solides résultats commerciaux, avec un retour à la croissance du chiffre d'affaires au deuxième trimestre, et confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'année

  • Solide croissance continue du nombre d’abonnés au deuxième trimestre 2021 : +48.000 abonnements Mobile Postpaid, +10.000 abonnements internet et +12.000 abonnements TV
  • Accélération de la croissance de la base clients fibre dans le segment Consumer : +14.000 abonnés au deuxième trimestre, pour un total de 90.000 clients à la fin juin
  • Accélération du déploiement de la fibre : 89.000 foyers et entreprises supplémentaires raccordés, pour un total de 621.000. Barre des 10 % de tous les foyers et entreprises en Belgique franchie pour la couverture fibre
  • Chiffre d'affaires sous-jacent domestique de 1.080 millions d'euros (+2,4 % en glissement annuel)
  • Telesign a, à nouveau, enregistré une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires, soit +22,5 % au deuxième trimestre à taux de change constant
  • Amélioration de tendance notable pour BICS au cours du deuxième trimestre par rapport à l'impact annualisé du Covid-19, avec un chiffre d'affaires en hausse de 2,5 %
  • EBITDA sous-jacent du Groupe de 459 millions d’euros (-3,7 % par rapport à l’année précédente)
  • Solide cash-flow libre normalisé de 262 millions d'euros au premier semestre
  • Mobile Vikings a été intégrée dans le Groupe Proximus au mois de juin
  • Confirmation des prévisions pour l'ensemble de l'année 2021

Faits marquants du deuxième trimestre 2021

 

 

"Avec une solide croissance continue de notre base clients, nous sommes en bonne voie pour concrétiser nos prévisions pour l'année.

Avant d'aborder les résultats de ce trimestre, j'aimerais revenir sur les récentes inondations qui ont dévasté certaines parties de la Belgique. Mes pensées vont à toutes les victimes et à leurs familles dans les régions sinistrées. Parallèlement, j'ai été stupéfait par le dévouement de nombreux collègues de Proximus ces deux dernières semaines. Ces événements ont révélé une fois de plus l'importance du rôle sociétal que nous jouons, tout d'abord par le biais de nos infrastructures et de la connectivité qu'elles fournissent, mais aussi, et plus largement, en tant qu'acteur clé du tissu économique et social en Belgique. Ces deux dernières semaines nous ont également rappelé de manière brutale notre vulnérabilité face au changement climatique et la pertinence de notre ambition en matière de développement durable dans le cadre de notre stratégie #inspire2022.

Concernant à présent les résultats du deuxième trimestre, nous avons à nouveau observé une solide dynamique commerciale pour nos produits et services. Dans un contexte hautement concurrentiel, nous avons enregistré un deuxième trimestre consécutif de croissance pour nos principales bases clients. C'est particulièrement vrai dans les segments Premium du marché, comme le montre la belle croissance de notre base TV, qui compte 12.000 abonnements de plus. Nous clôturons également un excellent trimestre au niveau du mobile, avec 48.000 abonnements supplémentaires dans notre base Postpaid. Ces résultats illustrent une solide croissance des activités mobiles dans le segment Enterprise, ainsi que le succès continu de notre gamme Flex, qui a déjà séduit 619.000 clients. Dans le segment Consumer, notre base convergente s'est enrichie de 18.000 clients au cours du trimestre. Ces clients génèrent un chiffre d'affaires moyen par client (ARPC) supérieur à la moyenne.

Après avoir reçu le feu vert de l'Autorité belge de la Concurrence, je suis ravi d'accueillir Mobile Vikings dans la famille Proximus. Mobile Vikings est la marque leader des fans du digital en Belgique et complète à merveille nos offres Scarlet et Proximus.

Notre accélération au niveau de la fibre se déroule comme prévu. Au cours du deuxième trimestre, nous avons boosté notre moyenne de déploiement à 7.400 foyers et entreprises raccordés par semaine, ce qui nous a permis d'équiper en fibre 89.000 foyers et entreprises supplémentaires et de franchir ainsi la barre des 10 % en termes de couverture. La supériorité de la fibre a été clairement démontrée en juin dernier, à Anvers, où nous avons atteint pour la première fois au monde des débits de 25 Gbps. Elle se manifeste également dans l’évolution de notre base clients. Au cours du deuxième trimestre 2021, nos produits fibre ont séduit 14.000 clients résidentiels supplémentaires. À la fin juin 2021, notre base clients fibre dans le segment Consumer comptabilisait 90.000 clients.

Je suis heureux que notre partenariat conclu avec Eurofiber pour déployer la fibre en Wallonie ait été approuvé par les autorités européennes, comme annoncé hier. Unifiber, la nouvelle co-entreprise née de cet accord, raccordera au moins 500.000 foyers et entreprises à la fibre d'ici 2028. Grâce à nos deux partenariats pour la fibre et à l'accélération de notre propre déploiement, nous sommes en bonne voie pour réaliser notre ambition de raccorder au total 4,2 millions foyers et entreprises en Belgique d'ici 2028.

Pour notre segment Enterprise, les très bons résultats des services télécoms ont permis d’atténuer les effets de la transformation structurelle qui est en cours. En particulier, dans le domaine ICT, l’accélération de l’adoption digitale apporte des opportunités commerciales au niveau cloud, sécurité, IoT et collaboration. Dans ce contexte, nos solutions convergentes télécoms-ICT et nos nouvelles offres de services nous permettent d’augmenter la proportion de revenus des services ICT à marge plus élevée.

Au-delà de nos activités domestiques, TeleSign a, à nouveau, enregistré une forte croissance de son chiffre d'affaires, qui a bondi de 22,5 % à taux de change constant, grâce aux services de communications programmables et d'identité digitale. Son carnet de commandes bien rempli à la fin du deuxième trimestre soutiendra le maintien d'une trajectoire de croissance à deux chiffres au niveau du chiffre d'affaires au deuxième semestre.

Maintenant que les effets du Covid-19 sur les voyages à l'étranger sont annualisés, notre segment BICS a enregistré une amélioration de tendance notable comparativement aux trimestres précédents. Dans son cœur de métier en particulier, BICS enregistre un chiffre d'affaires en forte progression par rapport à l'année passée, grâce à une solide croissance dans le domaine des messages Application-to-Person et des communications dans le cloud, tant sur le marché télécom que sur celui des entreprises digitales.

Dans l’ensemble, nous sommes très satisfaits des progrès réalisés dans l'exécution de notre stratégie, ainsi que de nos résultats financiers enregistrés à ce jour en 2021. Pour le reste de l'année, l'incertitude persiste quant à la vitesse de relance des activités après la levée des restrictions liées au Covid-19. Toutefois, malgré cette incertitude, nous sommes confiants de pouvoir concrétiser nos prévisions pour l'ensemble de l'année 2021. Nous devrions donc réaliser, sur une base organique, un chiffre d'affaires sous-jacent domestique proche du niveau de 2020, un EBITDA sous-jacent du Groupe entre 1.750 et 1.775 millions d'euros et un CAPEX de près de 1,2 milliard d'euros, hors spectre et droits de diffusion du football. Le ratio dette nette/EBITDA devrait rester inférieur à 1,6X."

Chiffres clés

Résultats opérationnels, en milliers

    Nouveaux clients au cours du trimestre Base clients à la fin du trimestre
    2020 2021 % 2020 2021 %
Foyers et entreprises
raccordés à la fibre
  39 89   346 621 79,6 %
Clients Consumer Convergents 12 18   1.091 1.163 6,6 %
Fibre (activée) 5 14   49 90 84,7 %
Groupe
(abonnements/
cartes SIM)
Internet 19 10   2.108 2.158 2,4 %
TV 11 12   1.652 1.702 3,0 %
Voix fixe -22 -49   2.327 2.099 -9,8 %
Mobile Postpaid
(hors M2M)
45 48   4.178 4.553 9,0 %
M2M 175 507   2.085 3.033 45,5 %
Prepaid -36 -11   655 728 11,3 %

Résultats financiers (en millions EUR)

  2e trimestre 1er semestre
    2020 2021 % Différence 2020 2021 % Différence
Marge directe
(sous-jacente)
Groupe 1.330 1.370 3,0 % 2.723 2.737 0,5 %
Domestique 1.054 1.080 2,4 % 2.158 2.164 0,3 %
BICS 236 242 2,5 % 493 477 -3,3 %
TeleSign 68 77 12,8 % 126 154 21,4 %
Marge directe
(sous-jacente)
Groupe 880 890 1,1 % 1.786 1.784 -0,2 %
Domestique 808 819 1,4% 1.636 1.644 0,5 %
BICS 56 55 -1,3 % 117 109 -7,0 %
TeleSign 20 18 -11,1 % 39 37 -7,0 %
Dépenses
(sous-jacentes)
Groupe -403 -430 6,7 % -845 -878 3,9 %
Domestique -366 -390 6,4 % -766 -797 4,0 %
BICS -31 -30 -4,5 % -64 -60 -5,3 %
TeleSign -10 -15 39,9 % -21 -27 28,2 %
EBITDA
(sous-jacent)
Groupe 477 459 -3,7 % 941 905 -3,8 %
en % du chiffre d'affaires 35,9 % 33,5 % -2,3 p.p. 34,6 % 33,1 % -1,5 p.p.
Domestique 442 430 -2,7 % 870 848 -2,6 %
BICS 25 26 2,6 % 53 48 -9,1 %
TeleSign 10 4 -63,8 % 18 9 -48,1 %
EBITDA
(rapporté) du Groupe
  501 476 -5,0 % 996 936 -6,0 %
Bénéfice net   150 118 -21,4 % 308 241 -21,8 %
CAPEX comptabilisé
(hors spectre et droits
de diffusion du football)
  187 272 45,6 % 418 497 18,9 %
Cash-flow libre
(normalisé)
  102 119 17,1 % 254 262 3,1 %
Dette nette
(fin de période)
  n.r. n.r.   -2.289 -2.673 -16,8 %

Notes

  • Le chiffre d'affaires, la marge directe, les dépenses d'exploitation et l'EBITDA du Groupe comprennent les éliminations inter-segments.
  • Le cash-flow libre normalisé ne comprend pas l'impact des fusions et acquisitions, mais inclut les injections de capitaux propres dans la fibre.
  • Mobile Vikings est intégrée dans les états financiers consolidés du Groupe Proximus comme filiale entièrement consolidée depuis le 1er juin 2021. Cette transaction affecte la comparabilité des chiffres entre la période actuelle et 2020. Le cas échéant, les commentaires du rapport se réfèrent à l’évolution organique.
  • Le parc mobile comprend les clients acquis le 1er juin 2021 à la suite de l'acquisition de Mobile Vikings, entraînant une croissance de 191.000 clients pour la base Mobile Postpaid et de 144.000 clients pour la base Prepaid.

Prévisions 2021 et rémunération des actionnaires

Sur la base des résultats du premier semestre et compte tenu de ses meilleures estimations pour le reste de l'année, dans le contexte toujours incertain lié au Covid-19, Proximus confirme ses prévisions pour 2021 sur une base organique, soit hors contribution de Mobile Vikings.

Indicateur Année complète 2020
Résultats
Année complète 2021
Prévisions
Q2'21
Résultats YTD
(excl. Mobile Vikings)
Chiffre d'affaires sous-jacent domestique 4.356 millions d'euros Proche du niveau de 2020 2.160 millions d'euros
EBITDA sous-jacent du Groupe 1.836 millions d'euros 1.750-1.775 millions d'euros 904 millions d'euros
Capex (hors spectre et droits de diffusion du football) 1 milliard d'euros Près de 1,2 milliard d'euros 497 millions d'euros
Net debt / EBITDA 1,28X < 1,6X non rapporté

Notes

  • À la suite de changements dans le reporting (voir rapport complet), le chiffre d'affaires sous-jacent domestique pour l'ensemble de l'année 2020 a été ajusté. Les prévisions pour l'ensemble de l'année 2021 restent quant à elles inchangées.

Proximus confirme son intention de verser un dividende annuel brut de 1,2 euro par action sur les résultats 2021 et 2022, ce montant étant à considérer comme un plancher.

Imprimez

Partagez cette nouvelle via