Vers un réseau vert

Please select an image for this article

Le changement climatique est l'un des problèmes les plus urgents de notre époque et une préoccupation majeure de la société. Notre ambition est d'être une entreprise leader dans la lutte contre le changement climatique et nous nous sommes engagés à réduire davantage notre impact sur l'environnement. C'est pourquoi nous avons mis en place des programmes dans lesquels nous impliquons nos fournisseurs, nos employés et nos clients.

Le cœur de notre activité c'est bien sûr notre réseau. C'est donc une priorité pour nous d'offrir à nos clients un réseau green, fiable, qui offre à la fois la meilleure qualité de connexion tout en allégeant au maximum son impact sur l'environnement. Nous avons donc développé une série d'initiatives afin de diminuer notre consommation énergétique et appliquer les principes d'économie circulaire dans la conception même du réseau.

Comment diminuer nos émissions de CO₂

Notre réseau, comme nos bâtiments d'ailleurs, fonctionne exclusivement avec de l'électricité qui provient de sources renouvelables. Et ce depuis que nous sommes membres du RE100, cette initiative mondiale qui rassemble les entreprises les plus influentes.

Toujours dans le but de diminuer nos émissions de dioxyde de carbone (CO₂), nous maîtrisons également notre consommation électrique grâce au projet dont l'objectif est de fortement simplifier notre réseau et grâce à l'installation d'équipements plus efficaces. Ainsi, au fur et à mesure des évolutions, de nombreuses infrastructures présentes dans nos bâtiments techniques ont pu être supprimées ou remplacées par des équipements plus récents, plus compacts et moins énergivores. Il en résulte qu'un grand nombre de ces anciens bâtiments techniques sont désormais à peine occupés alors que les coûts élevés de maintenance restent inchangés. C'est ainsi que nous avons décidé de complètement vider ces bâtiments techniques surdimensionnés (600m²) pour les remplacer par un nouveau concept innovant de conteneurs Optimus (20m²) conçus et construits de manière optimale pour soutenir la transformation digitale.

Les opportunités liées à la fibre optique

Afin de s'adapter aux évolutions technologiques et aux besoins de ses clients, notre réseau évolue en permanence. Ainsi, l'installation accélérée de la fibre optique, permet de récupérer les câbles en cuivre pour les recycler ou les réutiliser à d'autres fins. La fibre représente aussi un atout pour l'environnement car son efficacité énergétique est meilleure que celle du cuivre et sa durée de vie plus longue. En outre, elle résiste mieux à des événements climatiques tels que les inondations, par exemple.

Le déploiement accéléré de la fibre nous a également amenés à investir dans une machine qui permet de mieux gérer les quantités de fibre mise en circulation et donc, là encore, de diminuer la quantité de déchets : en effet, cette machine teste, répare et coupe la fibre, donc nos techniciens disposent de la quantité exacte de matériau nécessaire pour chaque chantier. Et si néanmoins des quantités excédentaires devaient être livrées, nous pouvons désormais tester le matériel et le remettre en stock pour une utilisation future !

Empreinte carbone cuivre vs fibre
Production du cuivre Production de la fibre optique
  • extrait principalement en Amérique du Sud (plus de 40% de la production mondiale) par des procédés fortement polluants, détruisant l'écosystème naturel,
  • transport par bateau vers l'Asie,
  • transformation du minerai en produit fini dans des centrales dont l'énergie provient du charbon,
  • transport final vers les pays destinataires.
  • à partir de matériaux simples (verre, silice, quartz, plastique), sa production peut être réalisée de bout en bout en Europe.
  • son empreinte carbone est donc très faible en regard de celle du cuivre.

Opter pour un modèle d'économie circulaire

Depuis plusieurs années, un projet développé chez Proximus vise à recycler un maximum de matières premières précieuses provenant des installations de réseau. En 2019, plus de 680 tonnes de câbles de cuivre ont été récupérées et réutilisées pour diverses applications, principalement dans le secteur de la fonderie. Des milliers de tonnes d'équipements électroniques ont aussi été recyclées. A cause de leur dangerosité, ces DEEE (Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques) doivent suivre une filière de traitement spécifique. Après dépollution, les substances dangereuses sont retirées et isolées par familles homogènes, puis traitées conformément à la réglementation. Les autres fractions (métaux, plastiques recyclables, verre, métaux stratégiques...) issues du broyage des équipements partent elles aussi vers des filières de traitement dédiées et font principalement l'objet d'un recyclage.

Une maintenance responsable du réseau

Notre démarche ne serait pas cohérente si nous n'appliquions pas les mêmes principes à l'entretien du réseau. Grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle, nous disposons d'un monitoring qui nous permet d'anticiper les problèmes et de planifier nos interventions de façon plus efficace. Beaucoup d'interventions peuvent d'ailleurs se faire à distance, ce qui réduit le nombre de déplacements de nos techniciens.

Bien sûr rien de tout cela ne serait possible sans une étroite collaboration avec nos fournisseurs, qui appliquent eux-aussi des méthodes respectueuses de l'environnement. C'est ensemble que nous construisons un réseau réellement green !

Imprimez

Partagez cet article de blog via